6795353385_ae088c0587_o

Ce weekend on passe à l’heure d’été, et les français ne sont, pour la plupart, pas favorables au changement d’heure; pourtant ça fait 40 ans que ça dure. Et chaque année, on râle en se promenant une semaine (au moins) en baillant avec les petits yeux.

Un peu d’histoire:

Tout a commencé il y a encore plus longtemps que ça, en 1784, par une lettre de Benjamin Franklin au quotidien « Le Journal de Paris ». En résumé, celui-ci évoquait les économies d’énergie que le changement d’heure engendrerait, mais personne n’y donna suite … Ce n’est qu’un siècle et demi plus tard que cette idée sera mise en place, à l’initiative du député André Honnorat en 1916. Abandonnée à la Libération en 1945, l’heure d’été fera son retour en 1976, après le choc pétrolier de 1973.

L’heure d’été n’est pas « naturelle », avec deux heures d’avance sur l’heure solaire, notre horloge chrono-biologique est bouleversée. Certaines personnes souffrent de problèmes de sommeil, d’appétit, d’humeur aussi, de vigilance et concentration au travail. Les personnes âgées et les enfants, en particulier les bébés, sont les plus touchés.

Les animaux aussi ont du mal à s’y faire, leur horloge interne ne se met pas automatiquement à l’heure. Leur routine est étroitement liée à l’activité humaine. Lors du changement d’heure, les habitudes sont bouleversées, et leur modification peut entraîner une certaine confusion. Pour les vaches, traire une heure plus tard au passage à l’heure d’été, est très douloureux: les mamelles pleines, elles souffrent ! Le décalage de la traite les perturbe, et elle produirait moins de lait à cette période …

Concernant les volailles, comme chez de nombreuses espèces animales, certains de leurs processus varient suivant l’alternance jour/nuit, c’est ce qu’on appelle le rythme cicardien. Chez nous, les poulets vivent à l’heure du soleil et profitent de la lumière. Le changement d’heure ne les concerne pas, c’est nous qui nous adaptons. En effet, nous ouvrons leurs cabanes le matin quand le soleil se lève pour qu’ils gambadent toute la journée, et les faisons rentrer à la nuit tombée. L’avantage d’une entreprise familiale, c’est qu’ il y a toujours quelqu’un sur place pour assurer l’intendance !

Mais un jour d’éclipse comme ce vendredi 20 mars 2015, c’est la confusion totale à la basse-cour. Ainsi, des poules voyant l’obscurité envahir le ciel, se sont crues à la tombée de la nuit et ont rejoint le poulailler ! La scène a été filmée sur les îles Féroé (à mi-chemin entre l’Écosse et l’Islande). C’est dire si elles sont sensibles aux variations de lumière …

 

Vous avez envie de goûter nos produits ?

Demandez notre catalogue ou contactez-nous par mail ou par téléphone au 04 71 50 42 14 pour passer commande.